- Renaud Donnedieu de Vabres - http://www.rddv.fr -

Les devoirs de vacances de la commission VGE…

Posted By admin2011 On 13 juillet 2011 @ 16:19 In Blog | 3 Comments

Baptiser la Rue des Métiers d’Art de notre projet l’Allée de la Concorde ! Trop fort !

Prévoir que le Cercle de la Royale de notre projet accueillera – ce qui est naturel et prévu – l’Académie de Marine ! Trop fort !

Accueillir dans les salons du 1er étage de prestigieuses institutions culturelles comme le proposait le projet de la Royale ! Trop fort !

Allécher les gourmands autour de la gastronomie comme l’imaginait notre projet qui avait même conçu le potager et la ferme de « La Royale » ! Trop fort !

Oublier qu’il faut restaurer 23650m2 intégralement classés Monuments Historiques, car seuls 350m2 l’ont déjà été grâce à une convention de mécénat! Trop nul !

Découper l’Hôtel de la Marine et attribuer les lots aux administrations gourmandes ! Trop nul !

Récuser le partenariat public-privé et refuser le nouveau type de bail de valorisation qui donne de nombreuses prérogatives à l’Etat propriétaire ! Trop nul !

Faire l’impasse totale sur le financement ! Trop nul !

Mépriser les talents artistiques et les créateurs qui ont besoin d’un lieu emblématique au cur de la capitale pour présenter leur travail ! Trop nul !

Ignorer que les maîtres d’art ont besoin de recevoir des commandes privées ou publiques, faute de quoi ces trésors nationaux vivants disparaîtront ! Trop nul !

Interdire de séjour les mécènes français et étrangers, alors qu’ils participent à la fierté française ! Trop nul !

Libaniser et morceler un monument historique sans réfléchir à la cohérence d’ensemble qu’un projet doit avoir pour faire vivre un lieu aussi prestigieux ! Trop nul !

Bref, les membres de la commission présidée par Valéry Giscard d’Estaing sont privés de vacances !
Leur rapport « d’avant l’été » qui se fait attendre sera en fait celui d’un automne-hiver triste et frileux, loin d’une vision novatrice, stratégique et mobilisatrice nécessaire à l’avenir culturel de la France.

Les Français, fiers de leur patrimoine, doivent faire entendre leur exigence d’une excellence artistique vivante, diverse, attractive, pour chaque lieu.

Le vrai « trésor », ce sont talents, créateurs, artistes, artisans d’art, pour lesquels notre pays doit redevenir un phare.

La vraie richesse, c’est celle de l’imagination, du respect de l’histoire, de la fièvre de l’avenir.


Article printed from Renaud Donnedieu de Vabres: http://www.rddv.fr

URL to article: http://www.rddv.fr/2011/07/13/les-devoirs-de-vacances-de-la-commission-vge%e2%80%a6-2/

Copyright © 2012 Renaud Donnedieu de Vabres. All rights reserved.