- Renaud Donnedieu de Vabres - http://www.rddv.fr -

La Réouverture de la « Quincaillerie », avenue de la Tranchée, prouve qu’à Tours un nouvel élan est possible .

Posted By admin2011 On 17 décembre 2007 @ 10:00 In Blog | 7 Comments

Toutes les générations, tous les univers qui font Tours étaient là pour inaugurer notre permanence qui est un vrai symbole. Avec le soutien amical de Philippe Briand, Claude Greff, Michel Lezeau, Dominique Leclerc, et Roger Mahoudeau.

La Tranchée, c’est le trait d’union, le lien entre les 2 parties de la ville. « La Quincaillerie » ce sont l’histoire, le patrimoine, les racines, la légende qui donnent naissance à une nouvelle vue, à une nouvelle future activité, aux clés de la ville…

Il s’est fallu de peu que ce lien emblématique soit démoli, alors que le préserver dans son « jus » est un impératif. Il peut accueillir une activité commerciale de qualité, authentique, attractive, en la conjuguant à une vocation culturelle et associative, car les espaces sont vastes. La cour donne le sentiment d’être au cur de la Touraine profonde, loin des tensions de la ville, tant elle est belle, chaleureuse et poétique.

J’ai donc décidé, qu’indépendamment de l’ouverture libre de la permanence tous les jours de 9H à 21H, tous les dimanches en fin d’après-midi, à partir de janvier, chacun pourra y convier ses amis et sa famille. Il s’y dégage une magnifique énergie et des ondes très positives, qui prouvent que pour peu qu’on en ait la volonté, ça peut changer à Tours. Il n’y a pas de fatalité du déclin, de la sinistrose et du renoncement.

A quelques pas, un café « typique » et particulièrement accueillant peut être le partenaire et l’écho de cette identité tourangelle retrouvée, de ce « petit Paris » du Val de Loire !

Il ne s’agit pas de passéisme. La pointe de la technologie peut y avoir droit de cité. Il est question de valorisation, de fierté, d’équilibre, d’art de vivre au sens plein du terme, de développement économique «intelligent».

C’est triste de constater que personne ne s’en est préoccupé jusqu’à aujourd’hui. Je suis certain que les 1300 personnes qui sont venus, sont désormais les acteurs passionnés de cette renaissance et de cet élan nouveau.

Nous avons tous ressenti que nous étions appelés à « habiter » cet espace et à lui donner un nouvel avenir, qui est une promesse d’activités et d’emplois.

Merci à la fille de Monsieur et Madame Auclair de m’avoir permis d’en être l’occupant temporaire. J’en suis maintenant le défenseur acharné !


Article printed from Renaud Donnedieu de Vabres: http://www.rddv.fr

URL to article: http://www.rddv.fr/2007/12/17/la-reouverture-de-la-%c2%ab-quincaillerie-%c2%bb-avenue-de-la-tranchee-prouve-qu%e2%80%99a-tours-un-nouvel-elan-est-possible/

Copyright © 2012 Renaud Donnedieu de Vabres. All rights reserved.