- Renaud Donnedieu de Vabres - http://www.rddv.fr -

Ikéa est un atout pour Tours, sa localisation une catastrophe annoncée…

Posted By admin2011 On 10 décembre 2007 @ 20:00 In Blog | 22 Comments

Dans l’ère du temps actuel, les marques portent en elles mêmes parfois un message de dynamisme, de création et d’attractivité.

Ikéa, c’est comme le Zénith, c’est un signal, une offre, un symbole. Le reconnaître n’est pas pour autant subir et laisser faire la perte catastrophique pour l’image d’une ville des « indépendants ». Qu’il s’agisse d’un commerce de bouche ou d’une librairie indépendante, d’un magasin de vêtements, de cadeaux ou d’articles pour la maison, leur apport à la diversité et à la qualité est irremplaçable.

Je ne conteste nullement la chance d’avoir été choisie par Ikéa comme ville d’implantation. Les communications autoroutières en étoile, voulues contre la gauche par la majorité présidentielle, y sont certainement pour quelque chose…

Mais je considère aberrant le lieu retenu pour l’implantation de cette grande surface de vente. La logique même de la Communauté d’agglomération est de mettre un terme à la guerre des taxes professionnelles. Rappelons qu’à l’intérieur d’une même agglomération, le taux est le même quelle que soit la commune et le produit affecté à la Communauté.

Le choix de Rochepinard est catastrophique pour des raisons de circulation. Le vendredi soir, la paralysie va s’installer dans le secteur et au-delà dès lors qu’il y aura en même temps un match au stade de la Vallée du Cher, un concert ou une foire au Grand Hall et le fonctionnement à plein régime des Atlantes et d’Ikéa. La gare de Saint Pierre des Corps, par exemple, va devenir inaccessible…

Le plus grave est la destruction de l’environnement aux abords du Cher et du Tours Aviron Club. Le projet de base nautique sera « bordé » par les enseignes lumineuses d’Ikéa et les façades du bâtiment sur pilotis, alors que cet espace naturel est absolument exceptionnel.

Les Verts ont beau donner le sentiment de partager cette analyse, ils ont laissé le maire agir subrepticement. Sur un sujet de cette ampleur, sans y être juridiquement obligé, j’aurais fait délibérer le Conseil Municipal.

A Tours on est bien loin des principes et des valeurs du « Grenelle de l’environnement ». L’équipe sortante de la ville n’a de ce point de vue aucun vrai bilan et même des points noirs de destruction.

Sur le pont Wilson, par exemple, on s’aperçoit que la ligne de crête est respectée et boisée à Saint Cyr sur Loire et de plus en plus construite et défigurée à Tours, même si la vue des heureux propriétaires de ces immeubles doit être magnifique !

Je n’irai donc pas à la pose de la première pierre d’Ikéa à Rochepinard. Prenons date. Le réveil sera dur pour les Tourangeaux, car sur ce sujet il ne sera pas possible de revenir en arrière, car ce serait pour l’entreprise et l’emploi un mauvais coup.

On pouvait être gagnant – gagnant. Le maire a fait un mauvais choix, à courte vue et anti-écologique.


Article printed from Renaud Donnedieu de Vabres: http://www.rddv.fr

URL to article: http://www.rddv.fr/2007/12/10/ikea-est-un-atout-pour-tours-sa-localisation-une-catastrophe-annoncee%e2%80%a6/

Copyright © 2012 Renaud Donnedieu de Vabres. All rights reserved.